ROMANO RICCI

Une histoire de style, de parfums et de liens familiaux.


Ou comment votre destin, vos gênes, peu importe le nom que vous donnez à ce qui vous guide, peut vous rattraper et vous transformer en ce pour quoi vous étiez fait. Initié à la haute couture par son arrière grand-mère, Nina Ricci, et à la parfumerie par son grand-père Robert Ricci, Romano Ricci baigne dans la mode et la création depuis l'enfance. Mais si son héritage familial lui offre un parcours tout tracé, il préfère dévier sa route et créer son propre univers. Apres avoir aiguisé ses dents pendant 4 ans, apprenant le métier aux côtés des plus grands, le jeune loup persuade Francis Kurkdjian, maître intouchable de la parfumerie, de travailler avec lui sur son projet.


Les débuts de la marque de parfum.


Dix huit mois plus tard, la maison "Juliette has a Gun" fait son entrée en avant première chez Colette à Paris (décembre 2006). Une marque originale à l'écart des tests de consommateurs et des logiques de grandes marques, ouvrant une nouvelle voie dans l'univers de la parfumerie.
Romano Ricci dirige la maison "Juliette has a Gun", s'occupant personnellement du design des produits et utilisant des méthodes de fabrication artisanales. Tradition avec un zeste de provocation, Romano rappelle les parfums à ce qu'ils devraient toujours être : des emblèmes de style et d'originalité.
En Mai 2011, lors de la cérémonie "Les Parfums 2011" (Fifi Awards), Romano Ricci a été honoré du "Prix spécial du Board 2011", à l'Hôtel Intercontinental de Paris. Le "Prix spécial du Board", est attribué chaque année à une personnalité ayant apporté sa créativité, son ingéniosité, son engagement, ses ressources, non seulement aux succès de son entreprise, mais aussi à l'industrie du parfum en général.

Retour